Heure locale: 23:27
Langue:
Maison / Ouzbekistan / Cuisine ouzbèque

Les Ouzbeks aiment manger tout autant qu’ils aiment à cuisiner. La cuisine mationale ouzbèque est très variée. Les ingrédients utilisés le plus sont: viande (du bœuf et du mouton), riz, lentilles, haricots, pois chiches, pâtes alimentaires, pommes de terre, carottes (jaune et rouge), oignon, chou, navet.

Comme entrée, les Ouzbeks préfèrent la chourpa, potage à base de viande à l’os, carottes jaunes, pois chiches et pommes de terre. On la mange très pimentée avec du non (pain ouzbek) mis dans le potage. Le mampar est une autre entrée à base de nouilles, viande, légumes. Les Ouzbeks mangent tout avec du pain, même lorsqu’il s’agit des plats à base de pâtes alimentaires.

Le roi de la cuisine ouzbèque, c’est le plat de résistance appelé «plov». Il est considéré comme le plat de fête. Les Ouzbeks préparent  le plov une ou deux fois par semaine. Il y a plus de cent variétés de ce plat en fonction  de la viande, du riz,  des garnitures comme aille, pois chiches, raisins séchés, etc.

Le lagman est un autre plat national ouzbek, chinois à l’origine, qui peut servir d’entrée et de plat de résistance en fonction de sa consistance. Ce sont des nouilles, du bœuf ou du mouton, des légumes dans une soupe assez épicée aux grains de coriandre.

Il y a une dizaine de variétés de brochettes de mouton, de bœuf, de poulet, de foie, kebabs, shishes kebabs et autres. On les sert avec des oignons coupés vinaigrés. Les manty sont de gros ravioli, pâtes aux formes diverses farcies de viande hachée ou coupée et d’oignon, préparés à la vapeur.

Les samsa sont des chaussons farcis à la viande et à l’oignon et préparés dans le tandour (four d’argile).

Comme boisson, les Ouzbeks préfèrent le thé, le thé vert, surtout. Les habitants de Tachkent adorent le thé noir.